Approche systémique de l’environnement

 

L’"environnement", terme générique, regroupe une diversité considérable de thèmes en lien plus ou moins ténu avec les activités humaines. Il regroupe tout autant l’ensemble des composantes du monde vivant (faune, flore, fonge, habitats...) que les éléments inertes qui nous entourent (les roches, l’eau, les conditions climatiques, le bruit...). Sa particularité tient non pas à la quantité des éléments qui le constitue, mais à l’immensité et à la complexité des relations dynamiques existantes entre ces éléments, vivants ou non vivants, ainsi qu’entre les espèces et les individus d’espèces qui le constituent. L’approche systémique de l’environnement est donc fondée sur le postulat de l’interdépendance entre chaque élément, lequel prend de fait toute son importance dans l’édification du "tout".
Cette approche induit aussi une autre caractéristique : celle de l’évolution. Les systèmes, notamment vivants, ne sont pas statiques : ils évoluent, soit naturellement, soit du fait des activités humaines qui influent - directement ou non -, sur l’ampleur et la qualité de ces relations.

Les missions du Cerema Centre-Est interviennent à plusieurs stades dans l’approche systémique de l’environnement :

  • à l’échelle des écosystèmes : dynamiques fonctionnelles dans le domaine de l’écologie (zones humides par exemple), évolution des milieux, cartographie des écosystèmes,
  • à l’échelle des espèces et des individus d’espèces : inventaires, espèces exotiques envahissantes, évaluations patrimoniales du milieu naturel, espèces protégées, gestion...
  • à l’interface entre les activités anthropiques et les écosystèmes : études d’impacts, évaluations environnementales, prescriptions de gestion, évaluation de dommages environnementaux ; mesures d’évitement, de réduction, et de compensation, cumul d’impacts...
  • à l’interface entre l’environnement et l’homme : impacts sur la santé, perception de la nature par nos concitoyens, nature en ville, éco-quartiers...

Les moyens d’action mis en oeuvre par le Cerema pour les exercer peuvent être récapitulés comme suit :

  • appuis méthodologiques et leur déclinaison territoriale : séquence "éviter, réduire,compenser", outils d’aide à la décision, études d’impacts et évaluations environnementales stratégiques,
  • assistances et études sur les évaluations environnementales stratégiques de plans et programmes, études d’impacts de projets et plus particulièrement les infrastructures de transport, des dérogations espèces protégées, des études d’incidences Natura 2000, des dossiers loi sur l’eau et plus généralement sur l’application ERC. L’assistance peut également porter sur la formalisation d’une commande, le choix d’un prestataire, et le suivi des études ; ou bien concerner une maîtrise d’oeuvre,
  • expertises ponctuelles thématiques ou globales, et retours d’expériences sur la qualité environnementale de plans, programmes et de projets, notamment ceux en rapport avec des infrastructures,
  • contrôles et retours terrains dans le cadre de la mise en œuvre et du déploiement des suivis des mesures de réduction et de compensation. Ces contrôles peuvent également s’effectuer sur dossier,
  • formations / sensibilisations, colloques, sensibilisation sur les thèmes de l’évaluation environnementale, l’ERC, les impacts sur les milieux naturels et les dommages écologiques Voir aussi : plaquette de présentation du PCI EvE (format pdf - 145 ko - 22/01/2016)

Contact

Jean-Marc VALET - Adresser un courriel

Champ d’action associé