ETALONNAGE

 
 
 

ETALONNAGE - Quelle différence y a-t-il entre un certificat d’étalonnage et un constat de vérification?

Description

Question N° 2016-07

Première publication le :29/08/2016

Dernière mise à jour le :29/08/2016

Réponse

Le certificat d’étalonnage fournit les valeurs de l’étalon, de l’instrument, les écarts entre ces deux valeurs, et les incertitudes associées, sans pour autant fournir de jugement.
Le constat de vérification porte un jugement sur l’appareil vérifié : s’il est conforme ou non conforme. Il compare l’erreur observée pendant l’étalonnage à une exigence : l’Erreur Maximale Tolérée (EMT) définie dans le FD P 50-784.
Pour obtenir un constat de vérification, il faut d’abord faire un étalonnage.
Il faut donc joindre au rapport de mesure, toutes les pages du certificat d’étalonnage et du constat de vérification de l’instrument de mesure.


ETALONNAGE - Avec le passage à la norme NF EN ISO 9972, dois-je obligatoirement faire ré-étalonner mon thermomètre ?

Description

Question N° 2017-04

Première publication le : 08/03/2017

Dernière mise à jour le : 08/03/2017

Réponse

La norme NF EN ISO 9972 exige que l’erreur du thermomètre soit inférieure à 0,5°C. Pour savoir si un thermomètre peut encore être utilisé pour faire des mesures d’infiltrométrie, il faut vérifier que l’erreur observée lors du dernier étalonnage est inférieure à 0,5°C, pour tous les points d’étalonnage réalisés (au minimum 3 points).
Cette information est disponible sur le certificat d’étalonnage, qui doit être joint au rapport de mesure. Il n’est pas indispensable de faire faire un nouveau constat de vérification.


ETALONNAGE - L’étalonnage d’un manomètre réalisé avant le 01/09/2016 est-il encore valable depuis l’application du FD P50-784 ?

Description

Question N° 2017-05

Première publication le : 08/03/2017

Dernière mise à jour le : 08/03/2017

Réponse

L’étalonnage d’un manomètre réalisé avant le 01/09/2016 reste valable jusqu’à sa date anniversaire, même si le programme n’est pas celui du FD P50-784 : 2016 mais celui du GA P50-784 : 2014.
Par contre, si l’étalonnage a été réalisé après le 01/09/2016, le programme doit être conforme au FD P50-784 : 2016.
Cette règle est donnée sur le site du Ministère chargé de la construction, dédié à la réglementation thermique : [www.rt-batiment.fr


ETALONNAGE - Que faire si un instrument de mesure (ex : un ventilateur) est déclaré non conforme à l’issue du constat de vérification par un organisme accrédité COFRAC (ou équivalent ILAC) ?

Description

Question N° 2017-03

Première publication le : 08/03/2017

Dernière mise à jour le : 08/03/2017

Réponse

Si une des configurations du ventilateur vérifié est déclarée non conforme :
• Soit aucune correction n’est apportée, alors la configuration n’est plus utilisée,
• Soit le mesureur s’adresse au fabricant pour réparation (il faudra refaire l’étalonnage de cette configuration),
• Soit le mesureur demande au laboratoire s’il est possible d’ajuster la configuration en calculant de nouveaux coefficients. Ensuite, il faut corriger dans le logiciel les coefficients de la configuration qui figurent sur le constat de vérification, à compter de la mesure suivante.


ETALONNAGE - A la date d’application de la NF EN ISO 9972 et du FD P50-784 : 2016, mes certificats d’étalonnages restent-ils valables ?

Description

Question N° 2017-06

Première publication le : 08/03/2017

Dernière mise à jour le : 08/03/2017

Réponse

La durée de validité s’entend à compter de la date d’étalonnage mentionnée sur le certificat d’étalonnage ou le constat de vérification.
Les règles de validité suivantes sont données sur le site du Ministère chargé de la construction, dédié à la réglementation thermique : www.rt-batiment.fr
• Manomètres
Un certificat d’étalonnage et un constat de vérification d’un manomètre, conformes au GA P50-784 : 2014, restent valables pendant un an.
• Ventilateurs
Un certificat d’étalonnage et un constat de vérification d’un ventilateur étalonné par parties, conformes au GA P50-784 : 2014, restent valables pendant 2 ans.
Un certificat d’étalonnage et un constat de vérification d’un ventilateur étalonné sur son système complet, conformes au GA P50-784 : 2014, restent valables pendant 1 an.
• Thermomètres
Un certificat d’étalonnage ou un constat de vérification d’un thermomètre doivent être conformes au FD P50-784 : 2016 dès le 01/09/2016. Les constats de vérification à +/- 1°C ne sont donc plus valables. Pour les certificats d’étalonnage, si les données du certificat permettent de vérifier que l’EMT du thermomètre est bien inférieure à 0,5°C, alors le certificat est valable pendant 4 ans.


ETALONNAGE – Pour un thermomètre, quel étalonnage est valable au regard des exigences du FD P50-784 ?

Description

Question N° 2017-09

Première publication le :08/12/2017

Dernière mise à jour le :

Réponse

L’étalonnage peut être réalisé par un laboratoire ou un service (éventuellement interne) qui n’est pas accrédité COFRAC. Ce laboratoire ou ce service doit tout de même prouver la traçabilité de son étalonnage au système international d’unités.
L’étalonnage doit être réalisé sur la plage -20°C à +40°C, et compter au moins 3 points d’étalonnage à peu près équidistants, répartis sur la totalité de la plage d’étalonnage.
La vérification doit permettre ensuite de juger si le thermomètre a une erreur inférieure à 0,5 °C, pour chacun des points d’étalonnage. On attend donc que l’incertitude d’étalonnage soit inférieure à 0,5 °C.
Ces règles doivent être respectées pour tout matériel neuf, et dès le prochain étalonnage pour les thermomètres en service.


ETALONNAGE – Quel type de thermomètre répond aux exigences du FD P50-784 ?

Description

Question N° 2017-10

Première publication le :08/12/2017

Dernière mise à jour le :

Réponse

D’une part, le thermomètre doit avoir une erreur inférieure à 0,5°C. Toutes les technologies ne le permettent pas, donc il faut bien vérifier dans la documentation technique que la résolution de l’appareil et sa précision sont inférieures à +/- 0,5°C.
D’autre part, le thermomètre doit couvrir la plage de mesure allant de -20°C à +40°C (à vérifier également dans la documentation technique).
Si ses caractéristiques techniques ne lui permettent pas d’endurer ces conditions, de telle sorte qu’il est impossible de l’étalonner sur cette plage de température, alors un tel thermomètre ne peut pas être utilisé pour la mesure de perméabilité à l’air.